La maison

Dans le centre historique d’Arles, à deux pas du Rhône sur une rue piétonne du pittoresque quartier de la Roquette et dans une grande maison offrant de beaux volumes… ici objets d’art, meubles d’époque chinés, matières naturelles et souvenirs de voyage composent dans chaque pièce un décor rendant hommage à Van Gogh. A petits prix, Mia Casa vous offre le luxe du calme, de l’espace et du « vrai », chargé d’âme.

Nous disposons de plusieurs solutions d’hébergement dont une chambre double ou twin, une chambre triple, une suite familiale (chambres communicantes) et une chambre mansardée qui fut autrefois le grenier de la maison. La porte à côté se trouve notre loft Zen qui peut héberger jusqu’à cinq personnes.

A l’inverse de la chambre d’hôtel « bocal » à l’équipement minimaliste, nos chambres d’hôtes sont particulièrement spacieuses et ont été pensées comme de véritables pièces à vivre avec : coin séjour, bureau (wifi gratuit), coin cuisine et, bien sûr, salle de bain privative. Toutes offrent également de quoi se faire du thé ou du café. Elles sont par ailleurs équipées de moustiquaires et de ventilateurs. Le linge de maison y est fourni, et le ménage assuré par nos soins. Enfin, une machine à laver peut être mise à disposition des hôtes.

Vous pourrez y profiter de nos multiples attentions dignes d’un palace dont :

  • Petit-déjeuner servi au salon, ou encore en chambre, et possiblement jusque tard.
  • La bibliothèque des Amis : une sélection multilingues de livres et magazines ainsi que des jeux de société à votre disposition pendant votre séjour.
  • Prêt de matériel de puériculture tel que lit pliant, baignoire, etc.
  • Notre table d’hôtes. *
  • Blanchisserie. *
  • Coiffure, massage, manicure/pédicure. *
  • Garde d’enfants. *

Et aussi : garage* pour deux voitures et vos vélos et parking à proximité.

(* services payants et sous réserve de disponibilité et de réservation préalable)

« Hier j’ai travaillé à meubler la maison. […] Je veux réellement en faire une maison d’artiste mais non pas précieuse, au contraire rien de précieux mais tout, depuis la chaise jusqu’au tableau, ayant du caractère. »

Vincent Van Gogh

Lettre à Théo, Arles, septembre 1888